Ballon intra-gastrique

TRAITEMENT D’OBÉSITÉ NON-CHIRURGICAL:

SYSTÈME BALLON INTRA-GASTRIQUE

 

heliosphere®

HELIOSPHERE® est un système de ballon intra-gastrique temporaire, non chirurgical, pour le traitement de l’obésité.

helibag

 

Technique

Notre dispositif présente une solution adaptée au service de gastro-entérologues expérimentés, soucieux de proposer une solution à des patients souffrant d’obésité et dont l’état ne justifie pas une intervention chirurgicale. Les innovations techniques de ce nouvel implant ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie des patients tout en diminuant les risques liés à l’intervention.

L’intervention consiste à remplir un ballon dans l’estomac. Le volume occupé favorise la sensation de satiété et la perte de poids. Après le gonflage, ce ballon agit comme un bézoard artificiel et se meut librement dans l’estomac. Le système de ballon intra-gastrique est un dispositif temporaire dont l’utilisation ne peut dépasser un délai de 6 mois. Il est destiné à permettre la perte de la surcharge pondérale lorsqu’un programme d’amaigrissement surveillé n’a pas produit les résultats escomptés.

intest

Descriptif technique

Ce dispositif NON STÉRILE et à usage unique comprend :

  • Un ballon intra-gastrique double poche (air) en polymère recouverte d’une enveloppe en silicone.
  • Un kit d’introduction pré connecté au ballon intra-gastrique, pour le remplissage à l’air.

Implantation

Mise en place du ballon intra-gastrique par voie orale, sous contrôle endoscopique et sous anesthésie générale. La ballon sera rempli avec de l’air par l’intermédiaire du kit d’introduction.

Indications

Le ballon intra-gastrique est un dispositif temporaire dont l’utilisation est inférieure à 6 mois. Il est destiné à permettre une perte de poids lorsqu’un programme d’amaigrissement surveillé n’a pas été suffisant. Il peut s’appliquer chez des patients de 18 à 55 ans, en dehors des périodes de grossesse ou d’allaitement dans les indications suivantes

  1. Patients présentant une obésité (IMC de 30 à 40) responsable de risques médicaux sérieux…
  2. Patients porteurs d’un diabète de type 2 difficilement équilibrable en raison du surpoids.
  3. Patients avec une indication de chirurgie de l’obésité (IMC supérieur à 40 ou IMC supérieur à 35 avec des facteurs de comorbidité grave) mais ayant un risque chirurgical important ou refusant la chirurgie.
  4. Utilisation préopératoire en cas de grande obésité dans le but de diminuer le risque chirurgical par une réduction pondérale partielle.

Dans tous les cas, la pose d’un ballon intra-gastrique doit être accompagnée de consignes diététiques et d’un suivi médical.

Contre Indications

L’utilisation d’un ballon intra-gastrique est contre-indiquée pour un amaigrissement à seule fin esthétique ou pour des patients avec un IMC inférieur à 30 à moins que des risques physiologiques graves soient susceptibles de régresser avec la perte de poids.
Par ailleurs, un certain nombre de conditions physiologiques ou pathologiques contre-indiquent la pose d’un ballon intra-gastrique:

  1. Toutes les maladies inflammatoires, sténosantes ou potentiellement hémorragiques du tube digestif sont une contre-indication à la pose d’un ballon intra-gastrique, en particulier les ulcères gastroduodénaux, la maladie de Crohn, les varices oesophagiennes ou gastriques, les antécédents d’occlusion intestinale. Les hernies hiatales volumineuses ou compliquées et les malformations oesophagiennes (sténoses ou diverticules) sont également des contre-indications.
  2. Les antécédents chirurgicaux du tube digestif particulièrement gastriques ou oesophagiens et la chirurgie du reflux gastro-oesophagien.
  3. Les troubles psychiatriques, la dépendance aux drogues ou à l’alcool ainsi que le refus d’un suivi médical et de consignes diététiques.
  4. La grossesse et l’allaitement.
  5. Les anomalies de la coagulation ou prise de médicaments modifiant la coagulation.
  6. Un traitement chronique par aspirine, anti-inflammatoire non stéroïdiens ou corticoïde.

Restriction d’activité

Il est formellement interdit pour le patient, la pratique de la plongée sous marine à cause du gonflage à l’air du ballon intra-gastrique.

Règles d’or pour la réussite du traitement

Votre gastro-entérologue a défini avec vous un plan de suivi pré et post-implantation incluant des consultations spécialisées (nutritionniste et autres suivant votre état général). Il est impératif que vous vous conformiez strictement à leur prescription.

Alimentaire

  • Si vous sentez un reflux de liquide acide ou un ballonnement arrêtez de manger et signalez-le à votre médecin
  • Eviter toutes les boissons gazeuses
  • Manger lentement
  • Couper la nourriture en petits morceaux
  • Mâcher entièrement la nourriture
  • Pour éviter toutes carences nutritives, consulter votre médecin pour établir un régime approprié.

Comportementale

  • Utiliser avec des médicaments protégeant l’estomac les médicaments susceptibles de l’irriter (aspirine, anti-inflammatoire…)
  • Eviter de manger entre les repas
  • Boire en dehors des repas (pour se réhydrater et surtout nettoyer le ballon ce qui évite la stagnation nauséabonde d’aliments autour du ballon)
  • Attendre au moins deux heures avant d’aller se coucher
  • Ne pas prendre trop tard le repas du soir
  • Des douleurs sont possibles en position allongée sur le côté
  • Intensifier l’activité physique. Marcher au moins quinze minutes par jour.

IMPERATIF
Pour éviter la malnutrition, l’anémie ou toutes autres complications liées à la perte rapide du poids, vous devez être suivis régulièrement par votre médecin traitant.

Perte de poids envisagée

La littérature scientifique relate une perte de poids moyenne de 15 kg (0 à 82 kg suivant les patients).

Complications

Outre les complications propres à l’endoscopie digestive haute (perforation ou hémorragie digestive, inhalation bronchique par reflux gastrique, troubles du rythme cardiaque) ou à l’anesthésie, un certain nombre de complications spécifiques à la pose du ballon sont possibles

  1. Complications liées à la mise en place ou à l’extraction du ballon
    Blessure pharyngo-oesophagienne à l’introduction du ballon, gonflage d’un ballon mal positionné au niveau de l’œsophage ou du duodénum avec risque de perforation, risque accru d’inhalation bronchique lors de l’extraction en raison d’une stase gastrique fréquente favorisée par le ballon.
  2. Complications mécaniques dues au ballon
    Des ulcérations de la paroi gastrique pouvant aboutir à une perforation ont été décrites nécessitant une intervention chirurgicale urgente avec un risque vital. Des obstructions du tube digestif sont possibles en cas de migration ce qui s’observe en cas de ballon insuffisamment rempli ou partiellement dégonflé ; il peut s’agir d’obstruction gastrique en cas d’impaction du ballon dans l’antre gastrique ou d’obstruction intestinale nécessitant parfois une intervention chirurgicale. Le risque de ces complications est grandement accru si la durée maximale de six mois du maintien du ballon intra-gastrique n’est pas respectée.
  3. Complications fonctionnelles (effets secondaires)
    La mise en place d’un ballon intra-gastrique s’accompagne parfois dans les premiers jours de pesanteurs gastriques, de nausées et de vomissements habituellement régressifs en 8 à 15 jours. Des symptômes de reflux gastroœsophagien sont également possibles. Ces troubles peuvent être corrigés par un traitement médicamenteux adapté (antisécrétoires, antinauséeux). Parfois les vomissements persistent nécessitant l’ablation prématurée du ballon.
  4. Complications métaboliques
    Elles sont la conséquence de vomissements incontrôlés ou négligés qui peuvent être à l’origine de déshydratation, d’alcalose métabolique, d’hypokaliémie et d’insuffisance rénale fonctionnelle. L’hypokaliémie peut être responsable de troubles graves du rythme cardiaque avec un risque vital.
  5. Les échecs
    L’absence ou le refus d’une prise en charge diététique concomitante à la mise en place d’un ballon intra-gastrique compromettent le résultat sur la perte pondérale. De même, le risque de reprise pondérale à distance de l’ablation du ballon intra-gastrique est d’autant plus important que l’obésité est ancienne et sévère.

 

 

 

Informations de contact

Institut Canadien de Chirurgie Laser
Complexe de santé Reine Elizabeth
Adresse: 2100 Marlowe ave, Suite 306 H4A 3L5
Téléphone: (514) 482-3456
Sans frais: 1-877-90-LASER

 
Canadian Institute for Laser Surgery

2100 Marlowe, suite 306     1-877 90-LASER

Menu
menu